Nouvel allié de l’AMP, le CNDP tient toujours à l'accord de paix

Après avoir annoncé son adhésion à l’alliance pour la majorité présidentielle (AMP) le week-end dernier, le congrès national pour la défense du peuple (CNDP) déclare tenir toujours au respect de l’accord de paix du 23 mars 2009. Cet accord a été signé entre le gouvernement et le CNDP.

Philippe Gafishi Ngangu, du CNDP, a affirmé que l’adhésion de son mouvement à l’AMP n’excluait pas la mise en œuvre intégrale et effective des accords de paix de Goma.

Au terme de l’accord, le CNDP s’engageait :

- à intégrer ses éléments de police et ses unités respectivement dans la police nationales congolaise et les Forces armées de la RDC(FARDC)

- à se muer en parti politique et à remplir les formalités légalement requises à cette fin ;

- à poursuivre dorénavant la quête des solutions à ses préoccupations par des voies strictement politiques et dans le respect de l’ordre institutionnel et des lois de la république.

En vue de faciliter la réconciliation nationale, le gouvernement congolais s’engageait notamment à promulguer une loi d’amnistie couvrant la période allant  de juin 2003 à la date de sa promulgation.

Philippe Gafishi Ngangu avoue que beaucoup de choses ont été déjà faites, sans les citer. Mais affirme qu’il reste encore beaucoup à faire pour aboutir à une paix durable.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner