Goma: après deux mois de rupture, les vaccins pour enfants à nouveau disponibles


Vaccination des enfants (Archives)

Selon le médecin coordonnateur provincial du Programme élargi de vaccination, PEV, la province vient d’être approvisionnée par le PEV national, grâce à l’appui financier de l’Unicef.

Selon le docteur Hans Batei, la rupture de vaccins  n’a pas de conséquences sur la santé des enfants. Il invite donc les parents à amener leurs enfants au centre de santé le plus proche pour la vaccination de rattrapage :

Nous étions en rupture de BCG, de vaccins contre la tuberculose. On était aussi en rupture de vaccins contre le tétanos, coqueluche, hépatite B, infections à hémophilie. C’est un problème de planification, c’est-à-dire quand nous passons commande pour le pays, on doit attendre six mois. Alors, il y a eu de petits problèmes dans le système de commande.

Le médecin rassure les parents qu’il n’y a pas de conséquences concernant la rupture de vaccins. Il les invite à  amener  leurs enfants au centre de santé le plus proche  pour les vacciner. Des séances de rattrapage seront organisées pour récupérer les enfants qui ont raté leur vaccin, annonce-t-il.

A cause de cette interruption de vaccins, certains parents de Goma étaient obligés d’amener leurs enfants dans la ville rwandaise voisine de Gisenyi, pour les vacciner.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner