Nord-Ubangi: augmentation des cas de Monkey Pox à Gbadolite, panique dans la population

Un enfant malade du Monkey Pox, Equateur RDCUn enfant malade du Monkey Pox, Equateur RDC

Un enfant malade du Monkey Pox, Equateur RDC

De douze cas la semaine dernière, les cas de Monkey pox sont passés à dix-huit ces derniers jours, dont quatorze dans la zone de santé de Molegbe, village situé à 15 kilomètres de Gbadolite. Aucun décès n’a été enregistré jusqu’ici. Mais cette augmentation de la maladie dans les zones de santé de Gbadolite, dana la province de l’Equateur, provoque une psychose dans la population locale.

C’est depuis maintenant trois semaines que s’observe cette situation. Selon le médecin chef de zone de santé de Gbadolite, le Dr. Christophe Kotanda, la prise en charge médicale des malades pose de sérieux problèmes. Il n’y a ni médicaments ni désinfectants au niveau du bureau central pour appuyer les structures, souligne-t-il.

Les professionnels de santé ne se limitent qu’à la sensibilisation de la population sur l’hygiène alimentaire.

Pas de contact avec les malades, pas de manipulation d’animaux malades et pas non plus de consommation de la viande d’un animal trouvé mort dans la forêt, tels les singes, les écureuils ou le porc-épic, conseille le Dr. Christophe Kotanda.

Le médecin ajoute que le manque de boites à image, de mégaphones et de carburant les empêchent de mieux mener cette sensibilisation et surtout d’apporter le message dans les villages lointains.

C’est la première fois que la ville de Gbadolite connaît une telle maladie.

La population prise de panique hésite à consommer la viande du gibier vendue au marché.

Des salutations entre  individus deviennent tout aussi rares ces derniers temps à Gbadolite, par crainte d’être contaminé.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner