10e anniversaire de la mort de Mzee LD Kabila: un culte inter religieux à l’esplanade du palais de la nation

Feu Laurent-Désiré Kabila, lors d'un passage en revue des troupes. Photo congoindependant.com (archives)Feu Laurent-Désiré Kabila, lors d’un passage en revue des troupes. Photo congoindependant.com (archives)

Feu Laurent-Désiré Kabila, lors d'un passage en revue des troupes. Photo congoindependant.com (archives)

Des milliers de personnes ont pris part au culte inter religieux organisé à l’esplanade du palais de la nation à l’occasion du 10e anniversaire de l’assassinat de Laurent-Désiré Kabila. La commémoration de cet événement a été une grande mobilisation.

Parlant au nom des églises de Réveil et de l’Église du Christ au Congo, le révérend Kankenza et Mgr Marini Bodo ont tous deux, dans leurs prières respectives, intercédé pour que l’âme de Laurent-Désiré Kabila repose en paix.

«Pour moi, maintenant, Joseph devient comme une récupération de la situation pour qu’il puisse continuer le travail que le héros national, qui s’appelle Laurent-Désiré Kabila, devrait faire», a notamment déclaré Mgr Marini Bodo.

Une déclaration que n’a pas commentée le curé Yves Koko de la cathédrale de Kinshasa, seul prêtre catholique visible à cette commémoration.
Une situation conforme à l’idéologie de l’Eglise catholique, selon le prêtre. .
«D’un point de vue théologique, nous, notre célébration, c’est dans une eucharistie» , a-t-il expliqué.

Pendant ce temps, dans la foule, la préoccupation, c’était de rendre hommage au président défunt.

«Je me retrouve ici pour me remémorer l’action de Mzee Laurent-Désiré»; «Kabila, un monsieur qui m’a marqué» ; «Nous sommes des combattantes, des camarades de Mzee Laurent-Désiré Kabila».

Autant des propos recueillis dans cette foule.

Par ailleurs, la famille de Laurent-Désiré a aussi lu son message de circonstance, dans lequel elle a, notamment, demandé au couple présidentiel de «respecter Mama Sifa, la veuve du président défunt.»

Des représentants des des églises islamique, kimbanguiste, orthodoxe, de l’Armée du salut et des églises indépendantes ont également pris part à cette commémoration.

En revanche, aucun chef des parti politique de l’opposition congolaise n’a été visible sur le lieu.

Par ailleurs, à Lubumbashi dans la province du Katanga, une messe d’action de grâce a été dite ce matin en la cathédrale Saint Pierre et Paul.
Messe à laquelle ont pris part plusieurs personnalités.

Après le culte, une rencontre sportive a eu lieu au stade de la Kenya entre l’équipe du TP Mazembe et la sélection nationale zambienne des moins de 23 ans.

A la fin de cette rencontre, il était prévu que tous les participants se rendent à l’entrée de la ville, pour l’inauguration du monument de l’illustre disparu.

Au Sud-Kivu, des cultes ont été organisés dans différentes confessions religieuses.

La journée s’est clôturée par des conférences-débats autour des souvenirs des héros nationaux et leur contribution dans le processus de la démocratie en RD Congo.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner