José Endundo annonce la fin de la conversion des titres forestiers

Rivière dans le parc national de la Salonga, Forêt équatoriale, 2005.Rivière dans le parc national de la Salonga, Forêt équatoriale, 2005.

Rivière dans le parc national de la Salonga, Forêt équatoriale, 2005.

Le ministre de l’Environnement, conservation de la nature et tourisme, José Endundo, a annoncé samedi 27 janvier au cours d’une conférence de presse, la décision du gouvernement congolais de clôturer le processus de conversion des anciens titres forestiers. Cette décision, a-t-il expliqué, consiste à renforcer la légalité dans l’exploitation forestière en RDC.

«Sur les cent cinquante six titres forestiers, couvrant 22 400 000 hectares, quatre-vingt titres ont été retenus. Ce qui ramène la superficie forestière totale concédée à 12 200 000 hectares», a déclaré José Endundo.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Sur place à la conférence de presse du ministre, GreenPeace, une ONG internationale qui lutte pour la protection de l’environnement a réagi. Selon son représentant en RDC, René Ngongo, le processus de conversion des titres forestiers n’est pas encore clôturé, malgré l’optimisme affiché par le ministre de l’Environnement. Il a indiqué que certaines entreprises qui ne disposent pas encore des titres reconvertis exploitent le bois en toute illégalité.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner