Kindu: fin de la révision du fichier électoral

Enrôlement d'une électrice ce 7 juin 2009 à Kinshasa , lors de la révision du fichier électoral.Enrôlement d’une électrice ce 7 juin 2009 à Kinshasa , lors de la révision du fichier électoral.

Enrôlement d'une électrice ce 7 juin 2009 à Kinshasa , lors de la révision du fichier électoral.

Les opérations d’enrôlement au fichier électoral ont officiellement pris fin ce jeudi 17 février sur toute l’étendue de la province du Maniema.  A ce dernier jour, les centres d’inscription ont connu un engouement plus important par rapport aux journées antérieures. Cependant  quarante quatre centres sur trois cent cinquante deux, soit 12,5 % vont récupérer les jours perdus à cause des problèmes divers.

Parmi ces quarante quatre centres, quinze travailleront pendant cinq jours, et vingt-neuf pendant dix jours.

Pour les centres qui n’ont pas terminé l’opération d’inscription des électeurs, (ils ont fonctionné  pendant 90 jours comme prévus), des mesures appropriées sont prises.

Dimoke Thambwe, coordonnateur provincial de la CEI,  explique :

Nous arrêtons l’opération de la révision du fichier électoral sur toute l’étendue de la province du Maniema ce 17 février 2011.Certainement qu’il y a des centres qui ont connu quelques problèmes techniques, ces centres là vont continuer à travailler. Il y a des centres qui vont travailler pendant cinq jours et d’autre  pendant dix jours.

Selon la même source,  onze  centres  vont travailler pendant cinq jours, à Kalima,  deux à Kasongo et deux autres à Kibombo.

Parmi ceux qui travailleront pendant dix jours, on compte 16 centres à Kabambare,  cinq à Kalima, quatre à Kasongo, un  à Kibombo il y a un un à Kindu, un à Lubutu  et un autre à Punia.

M. Dimoke précise que les opérations s’arrêtent à 17 heures locales.

Cependant, des jetons seront distribués aux requérants sur la file d’attente afin qu’ils s’enrôlent, à guichet fermé,  jusqu’au jour où on pourra épuiser cette file d’attente, explique-t-il.

Des réclamations sont déjà enregistrées  dans le  territoire de Kailo. Beaucoup de  centres qui avaient pourtant  perdu plusieurs jours, soit à cause des pannes des ordinateurs, soit à cause de la non maîtrise de l’outil informatique ou encore par l’épuisement des cartes, ne sont pas  concernés par  la récupération.

Par ailleurs, selon le coordonnateur de la CEI Maniema, le nombre total d’électeurs pour la province du Maniema sera connu ultérieurement. Néanmoins, jusque là, il est déjà supérieur à celui de 2005.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner