La suspension de l’exploitation minière serait à la base de regain des cas de vol à Punia

Des cas de vol répétés sont quotidiennement enregistrés à Kasese, dans le secteur de Babira Bakwame, dans le territoire de Punia, à plus de 300 kilomètres de Kindu. Dernier cas en date, un homme a été attrapé, le vendredi 18 février, en train de voler un cochon. D’après plusieurs sources, ce phénomène est la conséquence de la mesure de suspension de l’exploitation artisanale des mines, principale activité de la population de cette contrée du Maniema.

 

Selon le chef de secteur de cette entité administrative, Bernard Kimwanga,  plus de 10 cas de vol sont enregistrés chaque jour. Il s’agit surtout des vols des poules, des chèvres, cochons, y compris les produits champêtres comme le manioc et le riz. 

Toujours selon la même source, après la suspension de l’exploitation minière, les  conditions de vie devenues difficiles ont contraint plusieurs personnes à recourir au vol et au banditisme. Cette pratique est baptisée en swahili: «Katiliza», entendez «Raccourcie.» 

En effet, plusieurs élèves qui recouraient à l’exploitation minière artisanale après les cours pour subvenir à leurs besoins ne le font plus, a-t-il poursuivi. 

Conséquence, pas mal d’écoles ne sont plus fréquentées. Car, les élevés ont abandonné les études, ne pouvant plus payer les frais scolaires. 

Mais, les élèves ne sont pas les seuls à vivre les conséquences de l’interdiction de l’exploitation des minerais. Même les personnes majeures sont concernées. 

C’est l’exemple de cet homme qui a été surpris, vendredi, en flagrant délit de vol d’un cochon. Battu à mort par la population, il n’a eu la vie sauve que grâce à l’intervention de la police.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner