L’aéroport de Tshikapa menacé par des érosions

L’aéroport  national  de Tshikapa  est menacé  par des  érosions causées de l’eau ruisselante de la  pluie qui inonde la piste d’atterrissage. Le maire de la  ville, qui redoute des accidents  mortels, demande à la Régie des voies aériennes (RVA)  d’arranger  d’urgence cette  piste ou à défaut  de suspendre le trafic aérien. La direction générale de la RVA envisage la réhabilitation complète  de cette  piste  au courant de cette semaine, a annoncé, mardi 22 février, le commandant de cet aéroport.

La  piste  d’atterrissage  de Tshikapa, bien  qu’inondée  d’eau  ruisselante de pluie, n’empêche pas la poursuite du trafic aérien. En moyenne  dix avions, par jour, atterrissent et décollent de  cette  piste menacée des érosions. Elle est donc, à ce titre, la  plus  importante en trafic du Kasaï occidental.

Outre les passagers, des avions acheminent quotidiennement vers cette ville diamantifère de Tshikapa et ses environs,  environ 30 tonnes de diverses marchandises et vivres en provenance essentiellement de Kinshasa.

Le maire de Tshikapa, Victor  Kimpulukutu,  lance cet appel à la RVA:

«Les dangers sont permanents et visibles. C’est en fonction de ces dangers-là que j’ai dû contacter le responsable de la RVA pour qu’on puisse trouver une solution. Puisqu’il y va de l’intérêt de tout le monde, qu’on puisse protéger cet aéroport.»

Le  commandant de l’aéroport de Tshikapa, Chiyoyo Kabasu, reconnaît des risques pris en autorisant les mouvements des avions sur cette piste. Cependant, a-t-il précisé, avant tout  mouvement, il fait exécuter des travaux d’assainissement sur  la  piste, après chaque pluie.

Il annonce également le début des travaux de la  réhabilitation  complète de cette piste:

«Les autorités de la RVA sont en train de faire le maximum pour que la piste soit [réhabilitée] le plus rapidement possible afin de mettre fin aux dangers que nous pouvons avoir.  Je crois que, dans quelques jours, j’aurais une équipe qui viendra pour commencer les travaux de rechargement de la piste.»

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner