Rutshuru: ex-officier CNDP, le major Nzengiyumva tué dans les opérations à Binza

Les Forces armées de la RDC ont confirmé, lundi 28 février, la mort samedi 26 février dans la soirée, de l’ancien officier CNDP, Emmanuel Nsengiyumva. Il est mort lors des opérations de traque des groupes rebelles étrangers et congolais alliés dans le territoire de Rutshuru.

Emmanuel Nsengiyumva avait déserté, il y a quelques mois, les rangs des FARDC où il venait d’être intégré.

Il a entraîné avec lui plusieurs soldats du 121ème bataillon basé à Kashebere, en territoire de Masisi.

Depuis, plusieurs soldats qui l’avaient suivi ont réintégré volontairement l’armée, mais lui-même s’était rallié aux FDLR et procédait aux tracasseries de la population dans le territoire de Rutshuru.

Des sources diverses ont parlé de l’assassinat de Nsengiyumva par l’un de ses gardes du corps, mais sa mort lors des opérations militaires vient d’être confirmée par le major Olivier Amuli, porte-parole des opérations Amani-Leo au Nord-Kivu.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner