Début de la révision du fichier électoral au Katanga et au Kasaï occidental

Enrôlement d'une électrice ce 7 juin 2009 à Kinshasa , lors de la révision du fichier électoral.Enrôlement d’une électrice ce 7 juin 2009 à Kinshasa , lors de la révision du fichier électoral.

Enrôlement d'une électrice ce 7 juin 2009 à Kinshasa , lors de la révision du fichier électoral.

La Commission électorale nationale indépendante (Ceni) a démarré simultanément, ce mercredi 9 mars, la révision du fichier électoral au Katanga et au Kasaï occidental.  A Lubumbashi, la cérémonie a été présidée  par le président de la Ceni, le pasteur Ngoy Mulunda, qui a appelé la population à s’enrôler massivement. Il a rappelé à la population que c’est la seule  condition pour participer à la gestion du pays.

Dans la plupart de centres d’inscription d’électeurs, il n’y a pas eu d’engouement en cette première journée. Certaines personnes se disent surprises de cette opération dont elles ne connaissent pas l’objectif.

Selon le responsable de la Ceni/Katanga, cette province compte sept cent soixante-dix huit centres d’inscription, dont quatre-vingt dix à Lubumbashi, sans compter les centres d’itinérance. Environ 70% de centres sont opérationnels dès ce mercredi.

Le déploiement des kits, selon la même source, se poursuit dans les coins de la province où l’accès est difficile.

En 2006, près de 3,4 millions personnes s’étaient enrôlées. Pour cette opération, environ 5 millions d’électeurs sont attendus.

Des problèmes techniques à Kananga

Le manque d’engouement a été également constaté à Kananga, au Kasaï occidental. Une vingtaine de requérants de cartes d’électeur se trouvaient devant chaque centre d’inscription visité.

Les problèmes techniques se posent déjà. Un ordinateur sur deux était opérationnel dans un centre visité à Sanga Bantu à Kananga.

Ce sont les problèmes inhérents à la nature du travail, a expliqué le responsable provincial de la Ceni, Pierre Shindanyi. Il a reconnu que sa structure utilise «de vielles machines», rassurant qu’il y a un technicien pour résoudre tous les problèmes techniques.

Autre fait signalé : la lenteur avec laquelle cette opération se déroule en cette journée inaugurale.

La révision du fichier électoral a débuté sur l’ensemble de cette province, sauf à Mweka, territoire situé à 250 Kilomètres de Kananga. Les matériels électoraux n’y ont pas été déployés pour raison de sécurité, selon la même source.

Près de deux mille quatre cents agents électoraux ont été mobilisés dans six cent soixante quinze centres d’inscriptions pour cette opération prévue jusqu’au 6 juin 2011 dans cette province.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner