Lubumbashi: une assistance alimentaire des femmes de la Monusco aux orphelines du centre "Jamaa letu"


Centre ville de Lubumbashi

En marge du mois de la femme, les femmes de la Monusco Lubumbashi, au Katanga, ont rendu visite, samedi 19 mars, aux orphelines du centre Jamaa letu (ndlr, notre famille, en swahili), auxquelles elles ont remis des vivres
Il s’agit des quelques sacs de riz, de farine de maïs, du lait, des œufs et des vivres frais.

L’orphelinat Jamaa Letu est situé dans la commune Ruashi, dans la capitale du Katanga.

Il compte à ce jour 49 pensionnaires.

La plus jeune d’entre elles a 2 mois.

Sa mère, une malade mentale, l’avait abandonnée à l’accouchement.

Naomi, elle, l’une de ces pensionnaires, a 12 ans.

«Je m’appelle Naomi, ma mère était décédée, mon père m’a abandonnée. Voilà, je suis arrivée ici,» raconte-t-elle.

C’est son oncle qui l’a emmenée dans ce centre, lui disant qu’elle y resterait pour quelque temp, répond-elle à une question de Radio Okapi.

Les visiteuses de la Monusco ont vu également une fillette de 10 ans.

Violée et blessée dans son appareil génital à l’aide d’un couteau, et avec une vessie perforée, cette fillette  suit les soins aux Cliniques universitaires de la place.

Un geste de solidarité envers la victime a aussi été posé par les femmes de la Monusco.

Toutes les filles du centre Jamaa letu en âge scolaire, de la maternelle au secondaire, vont à l’école.

Le centre, appuyé par l’église méthodiste des Etats-Unis, assure leur scolarisation.

Mme Sidibecari, de la police civile de la Monusco, a saisi l’occasion pour sensibiliser et encourager ces orphelines.

Le bureau de l’information publique  ainsi que le  commandant du contingent beninois ont fait partie de la délégation.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner