Kindu: une ONG dénonce des décès dans les hôpitaux faute d’assistance médicale

Un groupe d'infirmières d'un hôpital de la RDCUn groupe d’infirmières d’un hôpital de la RDC

Un groupe d'infirmières d'un hôpital de la RDC

C’est un SOS de «Haki za binadamu», une ONG de défense des droits de l’homme opérant à Kindu, capitale de la province du Maniema. D’après cette ONG, de plus en plus des cas de décès sont enregistrés dans les centres médicaux et hôpitaux de cette région, faute d’assistance médicale.

Un communiqué rendu public la semaine dernière par Haki za binadamu indique qu’au premier trimestre 2011, un nombre très élevé des décès de femmes enceintes a été enregistré par rapport à 2010, sans préciser ce nombre.

Plusieurs malades sont abandonnés à eux-mêmes à leur arrivée dans les institutions sanitaires par manque d’argent, ajoute la même source.

Et souvent, le corps médical ne s’exécute que quand les frais ont été payés.

Dans bien des cas, l’intervention arrive trop tard, parce que les malades meurent, souligne l’ONG.

Dans la conclusion de son communiqué, la même ONG appelle les médecins opérant dans la province du Maniena d’honorer leur serment en administrant des soins aux malades sans exiger au préalable le paiement des frais.

L’interpellation s’adresse également aux infirmiers, aux pharmaciens et autres auxiliaires médicaux.

Raphaël Upelele, secrétaire exécutif de l’ONG Haki za binadamu indique que son organisation menace même de traduire en justice tout récalcitrant.

Le secrétaire exécutif provincial du Synamed (Syndicat des médecins du Congo), et médecin inspecteur provincial intérimaire, a déclaré être personnellement interpellé par le message de l’ONG.

Il a souligné que cela n’appelle pas une polémique.

Néanmoins, il a tout simplement demandé au personnel médical de la province de suivre scrupuleusement les règles d’éthique et la déontologie de l’art de guérir.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner