RDC: Luzolo Bambi regrette l’absence de Chebeya au 8e forum d’évaluation des droits de l’homme dans le pays

Floribert ChebeyaFloribert Chebeya

Floribert Chebeya

Au moins quatre-vingt animateurs et responsables des ONG des droits de l’homme de la RDC sont réunis à Kinshasa, du 26 au 27 avril 2011, au centre Therasianum de Kintambo dans un forum, le 8e du genre, pour procéder à l’évaluation de la situation globale des droits de l’homme dans le pays à la veille des échéances électorales en vue. Le ministre de la Justice regrette l’absence à ces travaux de Floribert Chebeya.

Les assises se tiennent sous l’égide du Réseau national des ONGDH de la RDC (Renadhoc).

Les participants vont, en fait, faire un état de lieu sur la situation des droits de l’homme en RDC avec un regard appuyé sur chaque province.

Pour le Renadhoc, c’est également l’occasion de passer au crible le processus électoral en cours et de proposer des pistes de sortie pour des élections générales apaisées.

A cette occasion, les exposés du président de la Ceni, du ministre de la Justice, du directeur adjoint du Bureau conjoint des droits de l’homme de la Monusco et de bien d’autres personnalités sont attendus pendant les deux journées des travaux.

Le ministre de la Justice, Luzolo Bambi, a regretté que ce forum se tienne sans Floribert Chebeya.

«Comment puis-je ne pas rendre un hommage particulier à ce grand défenseur des droits de l’homme qui, malheureusement, ne pourra pas participer à ces 8e assises des droits de l’homme pour le combat quotidien qu’il menait afin que triomphe sans cesse le règne de la justice et des droits de l’homme dans notre pays, j’ai donc voulu citer, Floribert Chebeya. Je crois sincèrement et fermement que les vrais responsables de sa mort subiront la rigueur de la loi»
, a-t-il déclaré.

Au cours des travaux, les participants devront adopter des stratégies communes de lutte contre les fraudes électorales et ainsi prévenir des contentieux électoraux.

Ils vont également adopter des stratégies de promotion et de protection des droits fondamentaux des électeurs et des acteurs politiques congolais, toutes tendances confondues.

Le corps de Floribert Chebeya, alors président de l’ONG de défense des Droits de l’Homme la « Voix des Sans Voix », a été retrouvé par la police le mercredi 2 juin dans la matinée à bord de sa voiture sur la route de Matadi vers Mitendi, dans la périphérie de Kinshasa.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner