Assemblée nationale: deux commissions d’enquête sur les incidents de l’Unikin et de Bandundu

Palais du peuple, le parlement à Kinshasa, 2007.Palais du peuple, le parlement à Kinshasa, 2007.

Palais du peuple, le parlement à Kinshasa, 2007.

Le vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur Adolphe Lumanu ainsi que son collègue de l’Enseignement supérieur et universitaire, Léonard Mashako Mamba se sont expliqués ce jeudi 28 avril à l’Assemblée nationale, l’un au sujet des incidents de mercredi à Bandundu ville , et l’autre au sujet de ceux survenus le 26 avril dernier à l’Université de Kinshasa (Unikin). Pas très convaincus de ces explications, les députés ont décidé de mettre en place deux commissions d’enquête sur ces incidents.

Qui sont les auteurs des incidents du site de l’Unikin et de Bandundu ville ? Combien étaient-ils exactement ?

Que voulaient-ils ? Ont-ils agi pour leur propre compte ou, y a-t-il eu des commanditaires?

Pourquoi n’a-t-on pas empêché ces incidents ?

Et pourquoi ne punit-on pas ce genre de comportement, puisque ces incidents sont une récidive ?

Ces questions ont été posées aux deux ministres interpellés.

Mais, leurs explications ont laissé sur leur soif la majorité des 78 députés qui s’étaient inscrits pour répliquer aux ministre Lumanu et Mashako Mamba.

Conséquence: la plénière a décidé de la mise en place de deux commissions parlementaires pour élucider ces événements.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner