Equateur : révision du fichier électoral, 1,2 million inscrits sur les 3,5 millions attendus

Révision du fichier éléctoral, centre de CEI à l'institut MabekiRévision du fichier éléctoral, centre de CEI à l’institut Mabeki

Révision du fichier éléctoral, centre de CEI à l'institut Mabeki

Un mois après le démarrage de l’opération de révision du fichier électoral, un millions 219 mille électeurs  se sont inscrits sur les 3 millions 500 mille attendus. Ces chiffres ont été rendus publics ce lundi 2 mai le secrétaire exécutif provincial intérimaire de la Ceni/Equateur au cours du point de presse qu’il a tenu au siège de cette institution. Il s’est dit satisfait de ce bilan.

Cependant, près d’une centaine de centres d’inscription des électeurs ne sont encore pas opérationnels suite aux problèmes techniques.

Selon Patrick Bometele, secrétaire exécutif provincial intérimaire de la Commission électorale nationale indépendante, sur neuf cent vingt-deux centres d’enregistrement et d’enrôlement des électeurs prévus pour l’ensemble de la province,  huit cent vingt-deux sont opérationnels. Quatre-vingt-dix-neuf restent encore fermés à cause des pannes des kits d’inscription. C’est le cas notamment à Mbandaka où trois centres sur les vingt-trois prévus ne sont pas encore fonctionnels.

Au moins cent quatre-vingt huit kits d’inscription sont irrécupérables. Malgré ces difficultés techniques, la Ceni/Equateur a déjà inscrit, en l’espace d’un mois, un million 219 mille électeurs.

Patrick Bometele estime ce bilan positif. Il est très proche, dit-il, d’un million 300 mille électeurs attendus au trentième jour de l’opération, selon les prévisions statistiques de la Ceni.

Par ailleurs, ajoute le secrétaire exécutif provincial intérimaire, la Ceni/Equateur n’a pas pu réunir toutes les données. Vingt-cinq pour cent d’antennes de la Ceni des territoires les plus reculés n’ont pu transmettre le nombre d’électeurs inscrits de leurs centres suite aux difficultés de communication.

Avec le déploiement de nouveaux kits attendus pour l’ouverture des centres non encore opérationnels, la Ceni/Equateur espère récupérer la situation en vue d’atteindre le nombre de 3 millions 500 mille électeurs attendus.

Lire aussi, sur le même sujet:

Kisangani: la Ceni dénonce l’absence des témoins des partis politiques dans les centres d’inscription

Kasaï Oriental:  déjà un million de personnes  enrôlées

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner