Lubumbashi : privés de leur prime, de nouveaux magistrats lancent un cri de détresse

 Invités  à  suivre une formation à Lubumbashi, une  vingtaine  de magistrats  se disent  abandonnés  à  leur  triste sort car ils ont passé deux mois sans leur prime mensuelle. Selon l’un d’eux,  depuis   la fin de la  formation,  chacun  d’eux  a  reçu  200 dollars  américains  seulement  des mains  du secrétaire  permanent  du Conseil supérieur de la magistrature.

Pour l’heure,  certains de ces nouveaux magistrats  sont  chassés des hôtels   où  ils  logeaient;  d’autres  sont  devenus  des  personnes  encombrantes  dans  les  familles d’accueil.

Ces  nouveaux  magistrats  réclament  le paiement de leur prime pour leur permettre de retrouver leurs familles.

Pour sa part, le secrétaire  permanent  du Conseil supérieur de la  magistrature  rassure. Selon lui,   il  y a  deux semaines,  ses services  ont  envoyé la liste de  tous les  nouveaux  magistrats  au partenaire en  charge  de  la paie de cette  prime.  Jean Ebwolo  invite   chacun  d’eux   à entrer en  contact avec  le  point  focal.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner