Kisangani: neuf enfants associés aux groupes armés sortis du centre de brassage de Lukusa


Enfants soldats à l'Est de la RDC ©Radio Okapi (archives)

La division provinciale des Affaires sociales a réussi à sortir ces enfants âgés de quatorze à dix sept ans du centre de brassage et de recyclage de Lukusa la semaine dernière. Deux d’entre eux ont été présentés, samedi 21 mai, à la section Protection de l’enfant de la Monusco.

Ces enfants ont manifesté la volonté de regagner leurs familles en Ituri.

L’un d’eux a affirmé qu’ils ont servi dans les rangs du Front de résistance populaire  de l’Ituri (FRPI),  de 2009 à 2010, avant de se rendre aux autorités des FARDC.

Ces dernières les avaient transférés par la suite au centre de brassage de Lukusa de Kisangani où ils ont passé une année.

Cet enfant a lancé un message à ses collègues restés dans les camps et groupes armés. Ce message s’adresse également à certains  parents qui les rejettent:

«Le service armé ne convient pas aux personnes de notre âge. Il faut avoir vingt ans révolus pour faire ce travail. Je demande à ceux qui ont mon âge de quitter le service armé et de revenir aux études, qui pourront garantir notre vie, qui feront de nous des hommes et des femmes utiles à la société.»

S’adressant aux parents, l’enfant démobilisé a indiqué que lui et ses collègues ont remis leurs armes au gouvernement.

«Acceptez-nous comme vos enfants, ne nous rejetez pas,» a-t-il lancé aux parents.

Lire aussi:

Mbuji-Mayi: l’ONG BICE et la réinsertion des enfants sortis des groupes armés

Nord-Kivu: enrôlement des enfants dans les groupes armés, dénonciation de la complicité des communautés locales

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner