Le général Chander Prakash préconise un budget additionnel pour réhabiliter le centre de brassage de Lukusa

Le commandant des forces de la Monusco, le général Chander Prakash, s’est engagé à plaider auprès de sa hiérarchie en faveur d’un budget additionnel pour la réhabilitation du centre de brassage et de recyclage de Lukusa à Lubunga dans la Province Orientale. Le général Chander Prakash a fait cette promesse le mercredi 25 mai au terme d’une visite qu’il a effectuée dans ce centre qui est actuellement réhabilité par l’Organisation internationale des migrations (OIM).

Cette réhabilitation est réalisée grâce à l’appui financier de la Monusco ainsi que des gouvernements du Canada et de la Grande Bretagne, dans le cadre de la réforme de l’armée nationale.

Le général Chander Prakash a visité les dortoirs, le réfectoire, les salles de cours, les toilettes, le centre de santé et les bureaux de commandement.

Le budget alloué à l’exécution de ce projet s’élève à un million cinq cent mille dollars américains.

Le projet  comprend deux phases d’exécution:

  • la réhabilitation de cinq bâtiments contenant  au total 260 lits et
  • la construction notamment de cinq latrines, sept salles de cours, un dépôt de provisions, un réfectoire ainsi que de bureaux pour le commandement de l’état-major du centre.

L’architecte au sous-bureau de l’OIM/Kisangani, Yollande Musangi, a déclaré qu’avec ce budget son institution ne pourra pas réaliser la totalité des besoins du centre de brassage.

Pour elle, un complément de budget est nécessaire.

Le général Chander Prakash a promis de soumettre ce problème à sa hiérarchie dans le cadre de la réforme de l’armée congolaise.

Le centre de brassage de Lukusa a été détruit en 2000 lors de la guerre des six jours entre les armées rwandaise et ougandaise à Kisangani.

A lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner