Assemblée nationale: publication de la liste des députés absentéistes, Jean-Lucien Busa exige la lumière

Palais du peuple, le parlement à Kinshasa, 2007.Palais du peuple, le parlement à Kinshasa, 2007.

Palais du peuple, le parlement à Kinshasa, 2007.

Le député Jean-Lucien Busa (opposition) a demandé, ce vendredi 10 juin, que soit retracé le circuit de publication le matin par la presse de Kinshasa de la liste des députés absentéistes.  Cela permettrait, selon lui, d’établir les responsabilités et sanctionner ceux qui sont impliqués dans l’organisation de cette fuite.

Dans sa motion incidentielle à la plénière de ce vendredi, Jean-Lucien Busa, a jugé anormal que ce document officiel soit rendu public sans que les députés cités ne soient notifiés par le bureau, conformément au règlement d’ordre intérieur.

Jean-Lucien Busa explique: 

«Les lieux de travail des députés, vous le savez, c’est à la fois les plénières, les commissions techniques, les missions des services. [Il y a] en même temps les députés qui sont malades et qui se retrouvent dans les hôpitaux. Donc quand on rend public une liste de la plénière, on n’a pas rendu public une liste exhaustive.»

Sur le plan de la forme, le règlement intérieur de l’Assemblée nationale «est très clair là dessus. C’est la plénière qui reçoit les rapports des commissions et sous-commissions en rapport avec les présences ou les absences», a poursuivi  ce député du Mouvement de libération du Congo (MLC) de Jean-Pierre Bemba. 

Pour lui, le bureau de l’Assemblée nationale administrativement doit s’adresser aux députés concernés par les absences. 

Jean-Lucien Busa soupçonne notamment le bureau de la Chambre basse: 

«Je crois qu’il ne faut pas chercher ni de bouc émissaire, ni de victime expiatoire. Une liste officielle qui soit sortie de l’Assemblée nationale, qui tombe entre les mains de la presse, il y a deux possibilités: soit c’est le bureau de l’Assemblée nationale, qui de manière délibérée a voulu rendre public une telle liste, du reste non exhaustive et étriquée. Et deuxièmement, on a organisé la fuite de la liste. En ce moment aussi, la responsabilité doit être assumée par le bureau.» 

La plénière a mis en place  une  commission d’enquête chargée de statuer sur cette affaire. Cette commission devrait rendre compte ce samedi des résultats de ses travaux.

Lors de la cérémonie d’ouverture de la session ordinaire d’octobre 2010, le président de l’Assemblée nationale, Evariste Boshab, avait fustigé l’absentéisme des députés lors de la session passée et promis de prendre des mesures contraignantes et constitutionnelles pour éviter la répétition des pareils cas.

Lire aussi:

Rentrée parlementaire de mars

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner