Crise de jalousie: un militaire de la force navale tué à Zongo

Le calme est revenu dans la commune de Nzulu, au quartier Nika à Zongo, ville située dans la province de l’Equateur,  24 heures après la panique observée lundi 27 juin marin dans cette ville, suite à la mort d’un militaire de la force navale des FARDC.

Un civil, qui le soupçonnait de flirter avec sa femme, l’a tué avec une machette, après l’avoir surpris assis côte à côte avec sa femme sous un manguier dans la parcelle voisine, indiquent des sources concordantes.

En apprenant le meurtre de leur compagnon d’armes, des militaires en colère ont tiré des coups de feu en l’air.

Cela a  provoqué une panique dans la ville.

Boutiques, marchés et bureaux des services de l’Etat ont fermé en catastrophe.

Le député David Yambo, élu de la ville de Zongo, témoigne à Radio Okapi:

«Zongo est en effervescence au moment où je vous parle. Un civil vient de surprendre un militaire avec sa femme. Alors, il l’a abattu sur place et celui-ci est mort. En ce moment, tous les policiers et militaires de la ville sont en train de semer  le désordre en tirant des coups de balles.»

Selon la même source, le corps de la victime est à l’hôpital de Zongo.

Les femmes, les enfants sont en débandade. Ils courent de partout, créant ainsi une panique générale dans la ville, a conclu le député.

Le maire de la ville de Zongo, Michel Yekeyeke, a indiqué que le meurtrier a pris fuite. Il serait parti en RCA (Bangui). Mais, le propriétaire de la parcelle, voisin du présumé criminel, où le forfait a été commis, est aux arrêts, a précisé une source locale. 

Le calme est donc revenu, ce mardi 28 juin, avant l’enterrement de ce militaire. La population vaque normalement à ses occupations. Le commandant de la Force navale/Zongo semble maîtriser la situation, a souligné le maire.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner