La Monusco réaffirme son engament à pacifier le Nord-Kivu

Véhicule blindé des forces armées sud africaines de la MONUC. Bukavu, 2004.Véhicule blindé des forces armées sud africaines de la MONUC. Bukavu, 2004.

Véhicule blindé des forces armées sud africaines de la MONUC. Bukavu, 2004.

Le commandant des forces de la Monusco, le général  Chander  Prakash, a réaffirmé, jeudi 30 juin à Goma, la détermination des Casques Bleus à sécuriser les civils et les opérations électorales ainsi qu’à diminuer l’activisme des groupes armés locaux et étrangers pendant et après la période électorale.

Le général  Chander  Prakash a expliqué le but de l’opération militaire des casques bleus, opération en cours dans la partie Nord de la province du Nord-Kivu, «Amani yetu» (Notre paix):

«C’est une opération qui vise à amener le calme. Nous faisons des patrouilles de nuit et jour dans des endroits où nous n’étions pas et surtout des endroits où  il y a l’activisme des groupes Maï-Maï Pareco. Nous avons au moins 500 casques bleus indiens, la force spéciale des Jordaniens ainsi que les Népalais.»

Selon lui, cette opération a été planifiée en coordination avec les FARDC, «parce que nous avons reçus des informations que les groupes armés pillent chaque fois.»

L’opération Amani Yetu se déroule, depuis lundi 27 juin, dans certaines parties des territoires de Lubero et Beni afin de sécuriser la population.

Cette partie du Nord-Kivu est confrontée à un climat d’insécurité attribuée aux rebelles des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) ou aux miliciens Maï-Maï.

Lire aussi:

Beni: la société civile dénonce la recrudescence de l’insécurité

Insécurité: la Monusco annonce le renforcement de son système d’alerte

Nord-Kivu: les casques bleus libèrent libèrenet deux otages à walikale

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner