Fichier électoral: les Kinois envahissent les centres à la veille de la clôture

La révision du fichier électoral prend fin, mardi 5 juillet, à Kinshasa. A la veille de cette date, les Kinois ont pris d’assaut les centres d’enrôlement. Un enthousiasme de dernière minute perturbé par les problèmes techniques dans certains centres.

Dans la commune de Limete, plus de quatre-vingts personnes attendent pour se faire enrôler mais le centre ne compte qu’une machine opérationnelle sur les quatre disponibles. Certains demandeurs de carte d’électeur se sont présentés au centre d’inscription à la première heure de la journée et n’étaient pas encore servi à la mi-journée.

Des files d’attente sont aussi observées à Lemba. Là, les opérations se déroulent normalement, tous les ordinateurs étant en bon état.

A Kintambo par contre, seule une dizaine de personnes se trouvaient devant les bureaux d’enrôlement de l’école St Georges.

Pour le président de ce centre, cette situation était prévisible parce que «le congolais n’attend que les derniers jours pour s’acquitter de son devoir civique.»

Quelques requérants des cartes d’électeurs ont plaidé pour une prolongation de l’opération à Kinshasa et la solution aux problèmes techniques qui se posent actuellement.

Lire aussi:

Révision du fichier électoral: l’opposition demande une prolongation de trente jours à Kinshasa

RDC: fichier électoral, plus de 23 millions d’électeurs inscrits au 8 juin

Ceni: déroulement de la révision du fichier électoral à Kinshasa

Révision du fichier électoral: le temps accordé à Kinshasa est insuffisant, selon le MLC

Révision du fichier électoral: les opérations débutent à Kinshasa ce samedi

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner