Sit-in devant la Ceni: quatre militants de l’UDPS aux arrêts, selon Lambet Mende

Lambert Mende, Ministre de l'information et porte parole du gouvernementLambert Mende, Ministre de l’information et porte parole du gouvernement

Lambert Mende, Ministre de l'information et porte parole du gouvernement

Le gouvernement congolais condamne les incidents survenus lors du sit-in des militants de l’UDPS devant bureau de la Ceni. C’est ce qu’a déclaré Lambert Mende, porte-parole du gouvernement, jeudi 7 juillet, lors d’une conférence de presse à Kinshasa. 

Sur dix militants de ce parti arrêtés ce jour là, six ont été libérés pour insuffisance de charges et quatre autres restés en détention, a indiqué Lambert Mende, devraient être déférés devant le tribunal pour jugement.

L’UDPS commet des fautes graves et se présente par la suite comme victime, a-t-il déploré, dénonçant «une stratégie délibérée du chaos entreprise par ce parti qui a organisé la manifestation du 4 juillet.»

Selon Lambert Mende, le parti d’Etienne Tshisekedi a le droit de dénoncer les irrégularités de l’opération de révision du fichier électoral, mais ne doit pas être à la fois juge et partie.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (172)
Ebola (68)
FARDC (58)
Beni (31)
Unpc (30)
FCC (26)
Ceni (25)
Lamuka (25)
Ituri (24)
Sécurité (24)
Kinshasa (23)
ADF (22)
JED (22)
Djugu (22)
Corruption (21)