Kinshasa: le retour des embouteillages monstres

D’importantes voies de la capitale subissent actuellement des travaux de réhabilitation ou de modernisation. Faute de voies secondaires, Kinshasa retombe, comme en 2010, dans des embouteillages monstres dans presque tous ses tronçons routiers. Mais pour le Directeur général de l’Agence des grands travaux, la réhabilitation actuelle des routes entre dans une vision futuriste de l’image de la ville de Kinshasa d’ici dix ou quinze ans. Dans la partie est de la ville, des embouteillages sont causés par les travaux réalisés sur le boulevard Lumumba et l’avenue Sendwe.

A l’ouest, la reprise des travaux sur l’avenue du Tourisme, pourtant ouverte à la circulation après sa modernisation, provoque des embouteillages.

Les habitants de Brikin, Mont-Ngaliema et Pompage passent des heures en route, le soir, avant d’atteindre leurs domiciles.

La même situation est observée au rond point Moulaert, à Bandalungwa chaque soir.

Un calvaire pour les habitants de Bumbu, Selembao, Bandalungwa, Kintambo qui passent par ce carrefour.

Pour de nombreux observateurs, tous ces embouteillages seraient la preuve que les travaux en cours pour la réhabilitation et la modernisation de la voirie de la capitale de la RDC ne seraient pas planifiés et coordonnés.

Une thèse que le directeur général de l’Agence des grands travaux, Médard Ilunga, rejette.

Il a affirme par contre:

«Il faut bien commencer par ces voies pour lutter contre la congestion du trafic à Kinshasa. Il faut commencer par ces artères importantes. Si vous voulez que Kinshasa respire et redore l’image du Congo, il faut absolument que ces travaux se fassent, pour le bien de la ville. C’est une vision futuriste de la ville de Kinshasa.»

Lire aussi sur Okapi.net:

Kinshasa: un tronçon de l’avenue de Libération délabré

Kinshasa: recrudescence d’embouteillages sur l’avenue Mondjiba

Kinshasa: quid de la fin des travaux de modernisation du boulevard Lumumba ?

Kinshasa: début des travaux d’asphaltage du boulevard Triomphal

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner