Choléra : controverse autour des chiffres et de la prise en charge à Mushie

Un groupe d'infirmières d'un hôpital de la RDCUn groupe d’infirmières d’un hôpital de la RDC

Un groupe d'infirmières d'un hôpital de la RDC

Une polémique naît autour de la situation épidémiologique et de la prise en charge des malades dans la zone de santé de Mushie, dans la province de Bandundu, à 300 kilomètres de Kinshasa. Le député national élu de ce territoire, Didace Pembe, insiste sur la gravité de l’épidémie de choléra (45 cas dont 15 décès) et  invite les autorités du pays à y  déployer les intrants. Le médecin inspecteur provincial évoque pour sa part 25 cas et une prise en charge gratuite  dans  cette zone de santé.

Le député Didace Pembe  affirme que quarante malades sont actuellement à l’hôpital général de Mushie. Cette structure enregistre aussi quinze morts et cinq cents malades en instance de mourir. Il n’y a pas de médicaments contre l’épidémie, indique le député.

C’est pourquoi il lance un appel pressant aux autorités pour qu’elles envoient des médicaments. Didace Pembe considère que le territoire de Mushie est laissé pour compte. Mushie  étant situé  à seulement  300 kilomètres de Kinshasa, il craint que la capitale soit contaminée par le choléra, si l’on n’y prend garde.

De son côté, le docteur Léopold Bolanteni,  médecin inspecteur provincial de Bandundu, parle de 25 cas de choléra enregistrés à Mushie depuis le début de l’épidémie.

Selon lui,  tous ces cas sont pris en charge :

” Mushie n’enregistre pas 45 cas de choléra. Il soigne les malades qui viennent d’ailleurs, de Bukala, dans la zone de santé de Kwamouth… Nous sommes en train de suivre l’évolution épidémiologique dans chaque zone de santé. Depuis le début de l’épidémie, nous avons 25 cas et 5 décès à Mushie.»

Le médecin parle enfin de cinq malades actifs qui sont pris en charge gratuitement.

Lire aussi, concernant le choléra:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner