Piraterie sur le lac Tanganyika: les armateurs menacent de suspendre la navigation

Une embarcation au port de Kalemie, Katanga, RDCUne embarcation au port de Kalemie, Katanga, RDC

Une embarcation au port de Kalemie, Katanga, RDC

Les armateurs du lac Tanganyika menacent de suspendre la navigation entre Uvira et Kalemie si les miliciens du groupe armé Yakutumba continuent de rançonner l’équipage des embarcations. Dans une lettre du 4 juillet adressée au président des armateurs de la RDC exploitant le lac Tanganyika, les miliciens de Yakutumba somment tout bateau naviguant sur le lac Tanganyika, dans le territoire de Fizi, de verser un montant de 500 USD par mois comme «effort de guerre».

Selon le président des armateurs d’Uvira, le bateau Ulindi en provenance de Kalemie pour Uvira a été pris en otage par les forces de Yakutumba au mois de juin.

« Ces miliciens ont libéré ce bateau quatre jours plus tard après paiement d’une rançon de 1500 USD,» a-t-il déclaré. Ce qui pousse les armateurs à menacer de suspendre leurs activités si rien n’est fait pour arrêter l’activisme des miliciens.

Selon les mêmes armateurs, des combats opposent les Forces armées de la RDC (FARDC) et les miliciens de Yakutumba depuis une semaine à Wimba 3 et à Talama, localités situées entre les provinces du Nord-Katanga et du Sud-Kivu. Un soldat a été tué au cours des combats, ont-ils affirmé.

Deux corvettes de la Force navale déployées depuis Kalemie, avec des soldats à bord et des munitions, ont aussi été interceptées au début de la semaine passée par les miliciens Yakutumba.

Le commissariat maritime et la police des frontières ont confirmé l’information mais pas les FARDC.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner