Roger Meece s’imprègne de la situation sécuritaire à Dungu

Le chef de la Monusco, Roger Meece à Kinshasa, 26/07/2010.Le chef de la Monusco, Roger Meece à Kinshasa, 26/07/2010.

Le chef de la Monusco, Roger Meece à Kinshasa, 26/07/2010.

Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies en RDC a effectué vendredi 22 juillet une visite  à Dungu et Duru, à plus de 50 kilomètres de la frontière  du Sud-Soudan,  dans le district du Haut Uele. Objectif de la visite : s’enquérir de la situation sécuritaire actuelle dans la région.  C’est ainsi que Roger Meece a échangé sur place avec les autorités civiles et militaires locales et les leaders communautaires. Il était accompagné de Pierre Lumbi, Conseiller spécial du chef de l’Etat en charge de la sécurité.

Au cours des entretiens, les autorités civiles et militaires et les leaders locaux ont noté une amélioration de la situation sécuritaire, notamment à Duru, localité située à une cinquantaine de kilomètres de la frontière de la jeune République du Sud Soudan.

Cette amélioration est due, selon eux, à la présence des militaires des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et des casques bleus de la Monusco.

Cependant, d’énormes défis restent à relever pour la stabilité dans la région, ont-ils déclaré. Certains habitants n’accèdent pas à leurs champs à cause de l’insécurité due aux attaques des rebelles ougandais de l’Armée de résistance du Seigneur (LRA). Cette situation ne favorise guère la relance économique.

Roger Meece  a pour sa part affirmé que l’objectif du gouvernement congolais et de la Monusco est de mettre fin à l’insécurité dans cette région. Il a ajouté que cette visite va permettre d’envisager la mise en place de nouvelles dispositions pour une sécurité durable dans cette partie de la RDC.

Lire aussi:

Ituri: Roger Meece promet le soutien de la Monusco aux FARDC pour éliminer la menace des groupes armés

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner