Choléra: 38 nouveaux cas dont 5 décès à l'extrême sud de Fizi

Le docteur Albert Sadiki, médecin traitant au centre hospitalier de Lulimba, rapporte que plus de trente malades ont été admis dans les différentes structures sanitaires de Lumbila, Misisi et Lubichako.

Les autorités sanitaires de Lulimba plaident pour une assistance des populations de la zone de santé de Kimbi-Lulenge en proie aux nouveaux cas de choléra. Selon elles, la situation risque de s’aggraver si rien n’est fait d’urgence.

Six malades de cholera sont en observation depuis mercredi 27 juillet dans la matinée au centre de traitement de choléra à Lulimba.

Selon le médecin traitant de l’hôpital, 38 nouveaux cas ont été enregistrés depuis deux semaines dont deux décès à l’hôpital et trois autres à Misisi et à Lubitchako.

 Quinze malades sont sous traitement au centre de santé de Misisi et 17 autres à Lubichako.

Parmi les victimes, des soldats des FARDC et leurs dépendants ainsi que des commerçants ambulants.

 D’après Docteur Albert Sadiki, ces nouveaux cas de choléra proviennent du camp d’entraînement de Kilongwe, à 3 kilomètres au Sud est de Lulimba, où sont concentrés plus de mille militaires en formation de régiment, ainsi que dans des carrés miniers.

L’hôpital de Lulimba a reçu un lot d’intrants composés de sérum, du chlore pour purifier l’eau de puits. C’est un don de l’OMS, de l’ONG Aide médicale internationale et de Médecins Sans Frontières/Hollande.

Les autorités sanitaires locales ont plaidé, mercredi, pour une assistance continue de l’hôpital et son approvisionnement en un stock de médicaments pour les urgences.

Lire aussi:

Baraka: le choléra dépasse le seuil endemique de 60 cas

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner