Mbuji-Mayi: Mwando Simba à la rencontre des invalides, veuves et orphelins militaires

Le chef d'Etat major général Didier Etumba et le ministre de sécurité Mwando SimbaLe chef d’Etat major général Didier Etumba et le ministre de sécurité Mwando Simba

Le chef d'Etat major général Didier Etumba et le ministre de sécurité Mwando Simba

Arrivé samedi à Mbuji-Mayi, le ministre de la Défense et des anciens combattants, Charles Mwando Simba s’est rendu, lundi 8 août, au camp militaire dela Nsele, où il a rencontré les militaires invalides des Forces armées de la RDC (FARDC) ainsi que les veuves et orphelins des soldats décédés qui lui ont fait part de leurs difficultés de survie.

Les veuves et es orphelins ont dit au ministre de la Défense qu’ils ne percevaient plus la solde de leurs maris ou de leurs pères morts.

Charles Mwando Simba a promis de trouver des solutions aux problèmes de toutes ces personnes.

Après cette visite du camp militaire de la N’sele de Mbuji-Mayi, le programme du ministre dela Défense prévoyait l’étape de Kabinda, à 150 kilomètres à l’Est de Mbuji-Mayi.

A partir de Kabinda, il devait poursuivre le même jour sa mission à Kindu, dans la province voisine de Maniema.

Mwando Simba n’a pas pu faire le déplacement de Kabinda, à cause du mauvais temps, selon les sources.

Les mêmes sources indiquent que pendant son séjour au Kasaï-Oriental, Mwando Simba a tenu des réunions avec les services locaux de sécurité et  participé au conseil provincial de sécurité.

Dimanche 7 août, il s’est rendu à Lodja, où il a visité le détachement de la 5e Région militaire.

C’est dans les territoires de Lodja et de Kabinda que s’opère l’opération de brassage dans cette province.

Les deux territoires sont encore aujourd’hui sécurisés par des éléments de gardiennage en détachement.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner