Kinshasa : le parti CNAP compte sur ses propres moyens pour gagner des sièges au parlement

La Convention nationale d’action politique (CNAP), parti du député Jacques Ebweme Yonzaba, organise son deuxième congrès depuis jeudi 11 août  à Kinshasa. A l’ouverture de ces assises de trois jours, Jacques Ebweme a déclaré que son parti est indépendant bien qu’ayant signé la charte de la Majorité présidentielle et compte plus sur ses propres moyens pour gagner des sièges au parlement national et provincial.

Le congrès du CNAP va se pencher, notamment sur la reforme du parti, la validation des candidatures de ses membres aux élections législatives et provinciales.

Selon son président national, Jacques Ebwene, les partis dits « alimentaires » ou «satellites » ne visent pas le pouvoir. Ils battent campagne pour quelqu’un pour avoir un peu d’argent.

« La CNAP, au contraire, est un parti qui veut conquérir le pouvoir d’Etat. Il ne vise pas un quelconque avantage pécuniaire. Un parti politique ne doit pas d’abord compter sur les appuis extérieurs, mais sur ses moyens du bord issus de cotisations des membres», a-t-il expliqué.

Il a assuré que la CNAP ne s’aligne pas derrière le chef de l’Etat congolais pour l’argent.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner