RDC: Luzolo Bambi satisfait de l’opération «tolérance zéro»

,]L’arrestation d’un ministre et d’un général des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) atteste la détermination du gouvernement à appliquer la justice pour tout le monde. Le ministre de la Justice, Luzolo Bambi l’a déclaré, lundi 15 août, à Radio Okapi.

 Selon Luzolo Bambi, avant le lancement de l’opération «Tolérance zéro», les hautes personnalités du pays n’étaient pas traduites en justice quand elles se rendaient coupables des délits.

Mais depuis, a-t-il ajouté:

«Il y a eu des audiences qui ont été organisées dans les cours et tribunaux. Tous les accusés ont été mis au même pied d’égalité.»

Le ministre de la justice indique qu’il est prématuré de faire le bilan de cette opération.

«Cela reviendrait à faire le bilan de toute la justice,» explique-t-il.

Luzolo Bambi reconnait par ailleurs que quantitativement, les personnalités publiques sont en apparence moins poursuivies que les personnes ordinaires.

«Cela est peut-être dû à la nature des infractions que ces hautes personnalités commettent. Les détournements, par exemple, sont des infractions intellectuelles d’apparence douces mais nuisibles à terme», justifie-t-il.

Le ministre de la Justice indique que l’instruction de ces infractions nécessite beaucoup de temps avant de poursuivre:

«Cela donne l’impression que le gouvernement est moins sévère vis-à-vis de ces personnalités».

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner