Buta : agents et fonctionnaires s’insurgent contre la soustraction d’une partie de leur salaire

Les agents et fonctionnaires de l’Etat du territoire de Buta, à 324 kilomètres au nord de Kisangani, ont fait un sit-in vendredi 26 août  devant le bureau du district du Bas-Uélé, en signe de protestation contre l’amputation de  5 mille Francs congolais (environ 6 dollars américains) du salaire du mois de juillet de chacun d’entre eux.

Selon l’administration du territoire, cette ponction a servi à couvrir les charges publiques.  Le gouverneur de province intérimaire promet de s’investir pour résoudre ce problème.

Les fonctionnaires et agents de l’Etat ont décidé, à l’unanimité, de ne pas percevoir un salaire amputé, après l’annonce faite par le comptable subordonné,  déclare le président de la société civile locale. Ils exigent   la totalité du salaire faute de quoi, ils se verront dans l’obligation de saisir la justice, ajoute la même source.

Contacté, l’administrateur du territoire assistant en charge des Finances déclare que sa juridiction  ne recevait plus les frais de fonctionnement depuis 2010. Par conséquent, son  administration était contrainte d’emprunter 250 mille Francs congolais chez un particulier pour permettre à son titulaire de participer à la rencontre des cadres territoriaux à Kisangani ainsi qu’ aux états généraux de l’exploitation minière du bassin des Uélés à Isiro.

Le vice-gouverneur Ismael Amara qui se dit saisi du problème, promet de le  traiter lors du conseil des ministres provincial de samedi 27 août.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner