DGDA: 29 ex-travailleurs réclament leur rémunération

Le siège de la DGDA à KinshasaLe siège de la DGDA à Kinshasa

Le siège de la DGDA à Kinshasa

Vingt-neuf personnes  se réclamant ex-travailleurs temporaires à la Direction générale de douanes et accises (DGDA), ex-Ofida à Kinshasa, déclarent avoir presté comme balayeurs et jardiniers pendant deux ans sans être rémunérés.

La DGDA les aurait nourris d’espoir d’être embauchés un jour, mais en vain. Au contraire, ont-ils affirmé, elle les a boutés dehors il y a sept mois sans indemnité, pour avoir osé revendiquer l’engagement.

Max Nkiwi, porte-parole de ce groupe, a affirmé que lui et ses collègues avaient été recrutés à l’ex Ofida par Lukunya Alidor, chargé de l’Intendance. A la fin du mois, le groupe n’a pas eu de salaire.

Likunia Alidor leur a proposé d’endurer des mois, en échange d’embauche définitive. Car, selon lui, c’était cela le système en vigueur dans cette régie financière.

«Nous avons attendu un an, deux ans, sans toujours être payés. Alors nous nous sommes dits, il y a anguille sous roche. Saisissons le numéro un de l’entreprise. C’est à la suite de cette demande de faveur qu’on nous a boutés dehors», explique Max Nkiwi.
De son côté, la division des  services généraux de la DGDA n’a pas reconnu l’existence de ces travailleurs. Ils n’ont aucun document justificatif, a-t-elle indiqué.

 

Lire aussi:

Mbuji-Mayi: 11 millions de Francs congolais se volatilisent à La DGDA

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner