Lubumbashi: 963 prisonniers s’évadent de la prison de Kasapa

Un détenu à la prison Munzenze de Goma.Un détenu à la prison Munzenze de Goma.

Un détenu à la prison Munzenze de Goma.

Neuf cent soixante-trois détenus se sont évadés, mercredi 7 septembre dans la matinée, de la prison centrale de Kasapa à Lubumbashi. Cent soixante-trois d’entre eux ont été repris par la police plus tard dans la journée. Deux personnes ont été tuées et deux autres blessées au cours de  l’évasion.

Selon le ministre  provincial de l’intérieur, Jean-Marie Dikanga Kazadi, qui donne ce bilan, cette opération doit avoir bénéficié de la complicité des personnes qui travaillent dans la prison.

«Un minibus est entré dans la prison entre 10h 30 et 10h40. Quand il s’est arrêté, des gens cagoulés et armés sont sortis et se sont mis toute suite à tirer sur le poste de la garde,» raconte Jean-Marie Dikanga Kazadi.

Des témoins rapportent qu’un militaire qui a essayé d’intervenir a été abattu. Un jeune homme venu rendre visite à un détenu a, lui aussi, été tué.

Les mêmes sources affirment que les renforts envoyés par l’état major de la police sont arrivés à la prison une heure après l’évasion.

Les assaillants ont tout détruit sur leur passage et sont allés au pavillon où est gardé l’ancien chef Maï-Maï, Gédeon, pour l’extraire, explique le ministre qui poursuit:

«Ils ont aussi libéré une dame détenue dans un autre local. Ils ont ensuite demandé à tous les autres détenus de sortir.»

Deux  officiers de l’unité de Correction de la Monusco/Lubumbashi était en visite dans cette prison au moment de cette évasion.

La police continue à rechercher les évadés. 1200 prisonniers étaient détenus dans la prison de Kasapa.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner