Province Orientale: la police accusée de tortures et travaux forcés sur des habitants de Faradje

Faradje, marquée en rouge sur la carte.Faradje, marquée en rouge sur la carte.

Faradje, marquée en rouge sur la carte.

La société civile du territoire de Faradje dans la Province Orientale a dénoncé, mardi 20 septembre, des cas de tracasseries, de torture et des travaux forcés auxquels sont soumis des civils de la part des éléments de la Police nationale congolaise (PNC). Cette situation est surtout observée dans les carrières d’exploitation d’or de Faradje, district du Haut Uélé, indique cette source.

Une dizaine de cas de tortures sont enregistrés depuis août 2011 notamment sur les détenus dans les carrières d’or d’Ogambi, de Mabanga et de Bogoro, a indiqué le président de la société civile de Faradje.

«Ces détenus sont soumis au payement des amendes exorbitantes après avoir travaillé pendant plus de trois semaines dans les carrières pour le compte des policiers», a-t-il précisé.

Ces personnes sont souvent arrêtées sans cause ou pour des faits bénins, dit-il.

« C’est le cas d’un étudiant tabassé, lundi 19 septembre, à Tadu par des policiers avant d’être jeté au cachot», indique la même source.

Suite à la multiplication de cas de tracasseries dans cette région, les orpailleurs ont organisé une marche de protestation, il y a plus d’une semaine, contre la police pour dénoncer ces exactions. Ces démarches et  les plaidoyers de la société civile locale sont restés vains, affirme le président de la société civile de Faradje.

Le président de cette structure a accusé le commandant du sous commissariat de la police à Tadu de défendre les policiers sous son commandement.

Ce dernier a indiqué à radiookapi.net n’avoir jamais reçu des plaintes des victimes.

Lire aussi sur radokapi.net:

L’auditorat pres le tribunal de Beni accusé d’arrestations arbitraires et de tortures

Beni : enlèvements à répétition, la société civile s’inquiète et interpelle les autorités

Lutte contre la torture en RDC

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner