La Conférence épiscopale du Congo compte fournir 30 000 observateurs aux prochaines élections

La Cenco (Conférence épiscopale nationale du Congo) s’est lancée dans la campagne de sensibilisation et de la mobilisation de la population congolaise en prévision des prochaines échéances électorales. Cette campagne a commencé vendredi 23 septembre à Kinshasa, par une formation des formateurs en éduction civique et électorale. Elle va s’étendre à l’ensemble du territoire national.

A terme, la Cenco compte fournir environ trente mille observateurs aux prochains scrutins.

La mission est confiée à la commission épiscopale “Justice et Paix ” de l’Eglise catholique congolaise.

La campagne cible presque toutes les catégories sociales du pays: hommes de Dieu, représentants des partis politiques et acteurs d’ONG et de la société civile, notamment.

«Notre action touche tous les Congolais sans disctinction, sans discrimination», a souligné Mgr Nicolas Djomo, président de la Conférence épiscopale nationale du Congo.

Le prélat explique le bien-fondé de cette action:

«Nous faisons l’éveil de la conscience de tout citoyen congolais: ceux qui auront à élire et les élus. Ce que l’on vise, c’est l’amélioration des conditions de vie des Congolais. Pour ça, la condition essentielle, c’est la paix. Lorsqu’on a la paix, on donne une chance à la démocratie, à la croissance économique.»

Et de conclure:

«C’est donc un appel à la conscience des Congolais qui ont un contrat social qui consiste à faire de ce pays viable et intéressant pour tout le monde.»

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner