Un forum à Addis Abeba pour des élections transparentes et apaisées en RDC

De gauche à droite, le vice-premier ministre et ministre congolais de l'Intérieur Adolphe Lumanu, le Président de la Ceni Daniel Ngoy Mulunda, le représentant spécial du secrétaire général de l'ONU en RDC Roger Meece et le vice-président de la Ceni Jacques Djoli,  lors du forum pour l'adoption du code de bonne conduite électorale au Palais du Peuple, à Kinshasa (25/07/2011). Ph. Myriam Asmani/MonuscoDe gauche à droite, le vice-premier ministre et ministre congolais de l’Intérieur Adolphe Lumanu, le Président de la Ceni Daniel Ngoy Mulunda, le représentant spécial du secrétaire général de l’ONU en RDC Roger Meece et le vice-président de la Ceni Jacques Djoli, lors du forum pour l’adoption du code de bonne conduite électorale au Palais du Peuple, à Kinshasa (25/07/2011). Ph. Myriam Asmani/Monusco

De gauche à droite, le vice-premier ministre et ministre congolais de l'Intérieur Adolphe Lumanu, le Président de la Ceni Daniel Ngoy Mulunda, le représentant spécial du secrétaire général de l'ONU en RDC Roger Meece et le vice-président de la Ceni Jacques Djoli, lors du forum pour l'adoption du code de bonne conduite électorale au Palais du Peuple, à Kinshasa (25/07/2011). Ph. Myriam Asmani/Monusco

Un forum va réunir pendant deux jours les partis politiques de l’opposition et de la majorité présidentielle ainsi que des représentants la société civile de la RDC depuis lundi 26 septembre à Addis Abeba, la capitale de l’Ethiopie. Selon le Représentant spécial du président de la Commission de l’Union africaine en RDC, Emmanuel Mendoume Nze, ce forum a notamment pour objectif l’adoption d’un mémorandum qui va assurer la bonne conduite des acteurs pendant le processus électoral.

Emmanuel Mendoume Nze indique que le souci des organisateurs du forum est d’œuvrer pour que les élections en RDC soient transparentes et apaisées.

Ce forum patronné par l’Union africaine est organisé par l’Institut d’études de la paix et de la sécurité.

Dans une déclaration faite mardi 9 août 2011 à Kinshasa, la plate-forme de confessions religieuses en RDC avait lancé un appel pour des élections apaisées.

Elle avait recommandé aux candidats de s’en tenir au verdict des urnes et au gouvernement de prendre des mesures sur la transparence des sources de financement de la campagne.

Le jeudi 15 septembre, le représentant de l’Union européenne en RDC, l’ambassadeur allemand Richard Zink, a invité les autorités congolaises à prendre leurs responsabilités pour assurer un processus électoral apaisé.

Au lendemain du saccage des sièges du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD) et de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), l’ambassadeur des Etats-unis en RDC, James Entwistle, a invité, mardi 6 septembre, les leaders politiques congolais à dénoncer les violences et de s’engager pour une campagne électorale apaisée, calme et amicale.

La Missiondes Nations unies pour la stabilisation en RDC (Monusco) avait déploré ces incidents.

Elle avait demandé aux autorités de prendre des mesures nécessaires pour garantir la liberté d’expression et assurer la protection des personnes.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner