Insécurité: la population observe une «journée morte» à Kalemie

La ville de Kalemie marquée en rougeLa ville de Kalemie marquée en rouge

La ville de Kalemie marquée en rouge

Presque toutes les activités sont paralysées, ce mercredi 28 septembre, à Kalemie. La population y observe «une journée morte», à la suite d’un mot d’ordre lancé par la société civile locale pour protester contre le regain d’insécurité dans cette ville du Nord du au Katanga.

Le dernier cas en date déploré concerne le braquage de la banque commerciale Trust merchant Bank (TMB).

L’appel de la Société civile du Tanganyika (Socitang) a été approuvé par l’autorité territoriale, indiquent des sources administratives.

Ainsi, ce mercredi à Kalemie, les maisons de commerce sont restées fermées, les marchés vides, les rues désertées et la circulation fortement réduite.

La population a donc accepté de rester chacun chez soi.

Seuls quelques bureaux de l’administration publique ont ouvert, a constaté radiookapi.net.

Cette «journée morte» intervient au lendemain du transfèrement à Lubumbashi, de deux  présumés coupables du braquage de la TMB/ Kalemie.

Ce braquage a fait deux morts, dont un policier et treize blessés, vendredi 23 septembre, rappelle-t-on.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner