RDC: l’UDPS demande à la cour suprême d’invalider la liste des candidats du PPRD

«L’UDPS dans son projet de société prônant un Etat de droit ne peut pas accepter qu’un parti au pouvoir viole les lois de la République.» C’est en ces termes que s’est exprimé, mardi 4 octobre à Kinshasa, l’avocat conseil de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), Me Richard Bondo.

Lors du procès opposant l’UDPS à la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), Me Richard Bondo demande à la Cour suprême de justice (CSJ) d’invalider la liste des candidats du PPRD.

«Pourquoi les autres partis sont respectueux de la loi ?», s’interroge-t-il, avant d’ajouter que le parti au pouvoir a aligné sur sa liste plus de candidatures que le nombre de sièges dans plusieurs circonscriptions, en violation de la loi électorale.

A partir de cette décision, l’opinion sera fixée par rapport à la fiabilité des résultats qui seront issus des urnes, déclare Me Richard Bondo.

Un recours introduit à la haute Cour contre la Ceni par l’Udps, a ouvert la voie aux plaidoiries, lundi 3 octobre entre les deux formations politiques.

Selon l’Udps, la Ceni a refusé de comparaître laissant la place au Pprd qui s’est présenté en intervention volontaire pour soutenir à contre courant que sa liste est légale.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner