Mbandaka : les médecins suspendent la grève

Une vue du centre ville de Mbandaka dans la province de l'Equateur (RDC) .Une vue du centre ville de Mbandaka dans la province de l’Equateur (RDC) .

Une vue du centre ville de Mbandaka dans la province de l'Equateur (RDC) .

Les médecins de la province de Équateur ont suspendu la grève sèche qu’ils ont déclenchée depuis le 4 octobre 2011. Ils ont accepté la promesse du gouverneur Jean-Claude Baende de payer leurs primes au plus tard le 15 octobre. Le bureau exécutif du Syndicat national des médecins (Synamed/Equateur), a annoncé la nouvelle, lundi 10 octobre, au cours d’un point de presse à Mbandaka.

Dr Éric Bosonga, secrétaire exécutif provincial du Synamed, a déclaré :

«Les médecins ont félicité le sens d’ouverture et de responsabilité du gouverneur. Et sur base des promesses faites, les médecins ont pris la décision de suspendre la grève, pour que la paix, l’harmonie reviennent au sein de la famille médicale de l’Equateur et pour que les médecins reviennent à leur mission de s’occuper  de l’humanité malade.»

Pour rappel, les médecins avaient adressé un mémorandum au  gouvernement provincial et à l’assemblée de Équateur dans lequel ils protestaient contre la politisation de leur métier. Ils accusaient leurs responsables d’user de trafic d’influence et de procéder à des nominations sur la base de  l’appartenance politique et non sur les compétences.

Dans le même document, ils dénonçaient le détournement de 8 millions 8 cent mille Francs congolais (environ 9.500 dollars américains) destinés à leur prime des mois d’avril et de mai 2011.

Une commission ad hoc est mise sur pied pour engager des négociations avec les autorités provinciales.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner