Sud-Ubangi : le commissaire du district exhorte les politiciens à calmer leurs militants

Le commissaire du district du Sud-Ubangi, Pierre Kamulete, a appelé, mardi 25 octobre, les candidats à la députation nationale et les responsables des partis politiques au calme condamnant les tensions qu’ils excitent parmi leurs partisans.

A Gemena, comme dans les grands centres des 4 territoires du Sud-Ubangi, la tension est grandissante entre les militants des partis politiques à l’approche des élections présidentielle et législatives.

Certains militants profèrent des injures et des menaces contre les adversaires de leurs candidats députés et déchirent les drapeaux de leurs partis, remarque-t-on dans cette juridiction.

Certains candidats demandent à la population de ne plus participer aux travaux de salubrité publique et de cesser de payer les taxes de l’Etat, note-t-on.

Au lieu de les pousser à cultiver la haine, les responsables des partis politiques devraient plutôt amener à leurs militants des projets qui peuvent les aider à sortir de la misère, ajoute Pierre Kamulete.

Il leur a demandé à promouvoir l’amour, la paix, le dialogue et le bien-être de la population. 

« Les candidats et les électeurs, a-t-il indiqué, ne sont pas des ennemis mais des frères condamnés à vivre dans les mêmes villages et partageant la même histoire. »

Le district du Sud-Ubangi qui a  déjà connu de nombreuses tensions par le passé.

En 2009, un conflit entre les communautés Enyele et Monzaya vivant à Dongo et ses environs avait opposé les villageois et fait  fuir 116 000 personnes, aujourd’hui  réfugiées au Congo Brazzaville et plus de deux cent mille autres ont fui leurs foyers pour trouver refuge ailleurs en RDC.

Lire aussi sur Radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner