La Ceni et les candidats à la présidentielle discutent pour la tenue des élections apaisées

Les candidats à l’élection présidentielle ou leurs représentants ont rencontré les membres du bureau de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), dimanche 30 octobre à Kinshasa, en présence du diplomate américain Bill Richardson, du représentant spécial du secrétaire général des Nations unies, Roger Meece, et d’autres ambassadeurs. Les discussions ont notamment tourné des affiches placées sur les édifices publiques.

Certains candidats ont condamné l’affichage des effigies du candidat Joseph Kabila sur les façades des édifices publiques.

Vital Kamhere a déclaré qu’il ne coûtait rien au chef de l’Etat de se mettre au même niveau que les autres candidats. Il a souhaité que le meilleur gagne.

Le président de la Ceni a assuré aux candidats qu’il prendrait contact avec les autorités pour que la campagne électorale se passe dans la sérénité.

«Nous avons promis de nous retrouver avec, cette fois-là, les candidats, l’inspecteur général de la police, le ministre de l’Intérieur et celui du Transport pour que nous puissions répondre à leurs préoccupations,» a-t-il ajouté.

Pour Louis Koya Gialo, délégué du candidat Joseph Kabila, sa famille politique n’a pas de reproches ni d’inquiétudes à l’égard du processus électoral.

La question de la sécurité des candidats présidentiels pendant la campagne électorale a aussi été soulevée.

Bill Richardson a, pour sa part, déclaré être venu non pas pour le compte du gouvernement américain mais sur invitation de l’Institut National pour la Démocratie, (NDI).

Il a aussi indiqué que le président de la Ceni a expliqué aux candidats le travail qui est entrain d’être fait pour que l’élection se tienne le 28 novembre.

Il a fait circuler un document contre les violences sexuelles en RDC qu’il voudrait voir signer par tous les candidats à l’élection présidentielle.

Cinq candidats ont pris part à ces discussions, les autres ont été représentés par leurs délégués. Une autre rencontre est prévue le mardi 1er novembre.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner