20 soldats des FARDC arrêtés par l’armée tanzanienne

Vingt soldats FARDC « lourdement armés » ont été arrêtés en Tanzanie. Ils sont accusés d’ « entrée illégale » sur le territoire tanzanien, indique une dépêche de l’Agence France Presse datée du lundi 7 novembre. « Les soldats sont entrés samedi dans le pays, par bateau, avec de nombreuses armes », précise la source citant un responsable militaire tanzanien.

« Ils ont affirmé qu’ils poursuivaient des rebelles qui se trouvaient à Kigoma pour traitement médical », poursuit le responsable militaire tanzanien auprès de la même source. Selon elle, les soldats sont entrés en Tanzanie « sans suivre les procédures », munis de mitrailleuses, grenades, pistolets et de nombreuses cartouches.

Les autorités militaires congolaises n’avaient pas encore réagi mardi 8 octobre à cette arrestation.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner