RDC-élections: la campagne déçoit les citoyens et les analystes politiques

Le bilan de 15 jours de campagne électorale est jugé assez pauvre en idéologie et en débat d’idées par les électeurs et les analystes politiques, à Kinshasa comme à l’intérieur du pays. Les candidats, sans projet de société, ne parviendraient pas encore à persuader les électeurs. Au lieu de défendre un programme, ces candidats s’illustrent par des dons et autres actes de bienfaisance.

La majorité de la population dit être déçue du comportement de ces candidats dépourvus de vision politique, selon une enquête menée par Radio Okapi.

Ce comportement a également déçu les analystes politiques qui estiment que la population a plus besoin de vrais débats d’idée qui déboucheraient sur une vision claire pour le décollage du pays que de biens matériels.

Pour le professeur André Lubanza, les médias devaient entrer en jeu.

«Il est plus que temps que les médias s’ouvrent aux débats de société. On doit par exemple savoir ce que propose tel candidat en matière d’éducation comme alternative», a indiqué le professeur qui invite les candidats à la culture du débat contradictoire, un bon moyen, selon lui, de défendre et d’exposer son projet de société.

«C’est à travers la contradiction que les électeurs sauront le candidat capable de mener à bien tel ou tel projet», a poursuivi André Lubanza.

Reste que les candidats en course n’ont plus que 15 jours pour rectifier le tir.

Lire aussi sur radiookapi.net

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner