Nord-Kivu: une patrouille de casques bleus enquête sur la situation sécuritaire

Casques bleus de la MonuscoCasques bleus de la Monusco

Casques bleus de la Monusco

Des casques bleus de la Monusco ont effectué une patrouille, jeudi 17 novembre dans la matinée, entre les villages de Mubambiro et Kembe situés à 7 km à l’ouest de la localité de Sake. Objectif : s’enquérir de la situation sécuritaire dans cette partie de la RDC pendant la campagne électorale.

Les patrouilleurs ont recueilli les avis de la population sur la sécurité et le déroulement de la campagne électorale.

Certains habitants ont soutenu qu’ils ne connaissent pas de problème de sécurité et que la campagne électorale se déroule sans heurts.

D’autres, en revanche, ont indiqué que l’insécurité demeure leur lot quotidien expliquant que des hommes armés ont violé trois filles le mercredi 16 novembre dans la localité de Kingi située à une dizaine de kilomètres de Sake.

Ces populations fustigent aussi le  mauvais comportement de certains militaires des FARDC qui battent campagne  pour un candidat à l’élection présidentielle.

Elles accusent ces militaires d’arracher les effigies et les drapelets d’autres candidats à l’élection présidentielle du 28 novembre.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner