Elections : La Monusco juge nécessaire d’évaluer les impacts des irrégularités sur le scrutin

Le chef de la Monusco, Roger Meece à Kinshasa.Le chef de la Monusco, Roger Meece à Kinshasa.

Le chef de la Monusco, Roger Meece à Kinshasa.

La mission des Nations unies en RDC prend acte des déclarations et rapports préliminaires des missions internationales d’observation sur le déroulement des élections en RDC. Dans un communiqué publié jeudi 1er décembre, le représentant spécial du secrétaire général de l’Onu en RDC, Roger Meece dit partager les préoccupations exprimées par ces missions d’observation.

Le chef de la Monusco dit se préoccuper des irrégularités relevées lors du processus électoral. Il juge nécessaire d’évaluer leurs impacts sur le scrutin. Roger Meece déplore aussi les violences électorales qui ont eu lieu à travers le pays.

Il appelle les leaders politiques à exhorter leurs partisans à s’abstenir de toute forme de violence ou de tout autre acte susceptible de perturber le processus électoral.

Le représentant spécial invite tous les dirigeants politiques et l’ensemble de la population congolaise à garder leur calme et attendre l’annonce, par la Ceni, des résultats provisoires des élections. Il les exhorte aussi à présenter leurs réclamations éventuelles de manière pacifique, devant les mécanismes officiels de règlement des contentieux.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner