Beni: 3 morts et 3 blessés lors des accrochages entre FARDC et ADF-Nalu

Des éléments des FARDC au Nord-Kivu (Archives).Des éléments des FARDC au Nord-Kivu (Archives).

Des éléments des FARDC au Nord-Kivu (Archives).

Trois personnes ont été tuées et  trois autres blessées, ce mardi 6 décembre matin à Beni au Nord-Kivu, lors des affrontements entre les FARDC et le miliciens Maï-Maï Ruwenzori associés aux rebelles ougandais de l’ADF-Nalu. Le calme est revenu dans cette ville et les autorités militaires ont assuré que la situation était sous contrôle. 

Deux assaillants sont morts et un autre blessé, a indiqué le Colonel Célestin Ngeleka, le porte-parole de l’opération «Safisha Ruwenzori», chargée du désarmement des rebelles de l’ADF-Nalu. Les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) ont enregistré deux blessés dans leurs rangs, selon la même source. 

Une source indépendante a confirmé qu’un agent de la Direction générale de recettes du Nord-Kivu (DGNRK) a été aussi tué et un autre du Fonds national d’entretien routier (Foner), grièvement blessé au quartier Mabolio situé au sud-ouest de Beni. 

C’est dans ce quartier que les rebelles ougandais de l’ADF-Nalu et les Maï-Maï Rwenzori ont lancé, tôt ce mardi 6 décembre, leur assaut sur les positions des FARDC dans cette ville.

Selon le Colonel Célestin Ngeleka, les assaillants ont assiégé ce quartier où se situe la prison centrale de Beni. «Ils voulaient attaquer l’Etat major de la police et le cachot de l’auditorat militaire pour libérer tous les prisonniers», a-t-il estimé.

Beni ressemblait à une cité fantôme après ces affrontements, selon des témoins. 

Le maire de Beni, Masumuko Bwanakawa a appelé la population locale au calme et à vaquer normalement à ses occupations. 

Depuis vendredi dernier, Beni était déjà sous haute surveillance militaire. Dimanche 4 décembre, l’armée était en alerte maximale à la suite des tracts jetés dans la ville annonçant une attaque imminente des rebelles de l’ADF-Nalu.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner