Le chef d’antenne de la Ceni/Kamonia accusé de publier les résultats avant l'heure

Classements des bulletins de vote par des agents électoraux  le 2/12/2011 au centre de compilation à l’enceinte de la foire internationale de Kinshasa, provenant des élections de 2011 en RDC. Radio Okapi/ Ph. John BompengoClassements des bulletins de vote par des agents électoraux le 2/12/2011 au centre de compilation à l’enceinte de la foire internationale de Kinshasa, provenant des élections de 2011 en RDC. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Classements des bulletins de vote par des agents électoraux le 2/12/2011 au centre de compilation à l’enceinte de la foire internationale de Kinshasa, provenant des élections de 2011 en RDC. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Omer Mijimbu Sha Kalau, candidat à la députation nationale et président national de l’Alliance des démocrates libéraux, un parti de la Majorité présidentielle, accuse le chef d’antenne de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) à Kamonia, Hubert Mbongela, d’avoir affiché les résultats avant la fin de l’opération de compilation. Selon lui, seuls les résultats de trois cents bureaux ont été compilés sur neuf cents.

Omer Mijimbu affirme que les résultats affichés ont été imposés par certains responsables politiques à Kinshasa.

«Samedi 17 décembre, monsieur Mbongila a dit qu’il faut laisser les agents de la Ceni restés seuls travailler jusqu’à 23 heures. Ils sont restés seuls sans témoins. Ensuite, il a décidé de publier les listes de gagnants alors qu’il restait encore six cents bureaux à compiler,» affirme-t-il ajoutant que le chef d’antenne a affiché les résultats le même jour vers minuit avant de «brûler quelques documents, on ne se sait pas lesquels».

Le chef d’antenne de la Ceni/Kamonia se serait ensuite rendu nuitamment à Tshikapa, selon la même source.

Le candidat Omer Mijimbu, qui est aussi le président de l’assemblée provinciale du Kasaï-Occidental, demande au bureau de la Ceni d’envoyer une autre équipe «qui va reprendre le travail pour faire la compilation de six cents bureaux restants pour que nous puissions connaître réellement la vérité des urnes».  

Radio Okapi n’a pas réussi à joindre Hubert Mbongela. Mais sur place à Kamonia, les témoins de certains candidats ont déjà adressé au bureau de la Ceni des requêtes pour dénoncer des irrégularités dans la proclamation des résultats.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner