RDC : Etienne Tshisekedi a «prêté serment» à son domicile

Etienne Tshisekedi, président de l’UDPS le 30/08/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John BompengoEtienne Tshisekedi, président de l’UDPS le 30/08/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Etienne Tshisekedi, président de l’UDPS le 30/08/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Empêché par la police de se rendre au stade des Martyrs, Etienne Tshisekedi a «prêté serment» ce vendredi 23 décembre dans le jardin de sa résidence située dans la commune de Limete. Arrivé en deuxième position (32,33%) à la présidentielle du 28 novembre derrière Joseph Kabila (48,95%), le président de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) conteste ces résultats et se considère comme le président élu. Selon le cabinet d’Etienne Tshisekedi, la cérémonie a eu lieu devant quelques militants de son parti et des membres de l’Opposition.

Tôt dans la matinée, toutes les issues menant à la 10e rue, siège de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) et de la résidence du leader de ce parti étaient bloquées par les éléments de la Police nationale congolaise (PNC).

Equipés des Mags, Kalachnikov et lance-roquettes, les militaires dela Garderépublicaine (ex-garde présidentielle) ont sillonné le boulevard Lumumba au courant de la journée.

Des coups de feu sporadiques ont été entendus toute la matinée dans les communes de Kinshasa, Lingwala et Kasa-Vubu et les quartiers périphériques du stade des Martyrs à Kinshasa. La police dispersait les militants de l’UDPS qui se rendaient à cette enceinte sportive où était prévue la cérémonie de «prestation de serment» de leur leader.

Des policiers tentent de dégager le passage le 23/12/2011 à Kinshasa, lors d’une manifestation relative à la prestation de serment d’Etienne Tshisekedi. Radio Okapi/ph. John Bompengo

Des policiers tentent de dégager le passage le 23/12/2011 à Kinshasa, lors d’une manifestation relative à la prestation de serment d’Etienne Tshisekedi. Radio Okapi/ph. John Bompengo

Des proches des personnes interpelés négocient avec la police le 23/12/2011 à Kinshasa, lors d’une manifestation relative à la prestation de serment d’Etienne Tshisekedi. Radio Okapi/ph. John Bompengo

Des proches des personnes interpelés négocient avec la police le 23/12/2011 à Kinshasa, lors d’une manifestation relative à la prestation de serment d’Etienne Tshisekedi. Radio Okapi/ph. John Bompengo

La police interpelle  des partisans de l’UDPS le 23/12/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/ph. John Bompengo

La police interpelle des partisans de l’UDPS le 23/12/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/ph. John Bompengo

Devant le stade des martyrs le 23/12/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/ph. John Bompengo

Devant le stade des martyrs le 23/12/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/ph. John Bompengo

Tank de la police nationale congolaise devant le stade des martyrs le 23/12/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/ph. John Bompengo

Tank de la police nationale congolaise devant le stade des martyrs le 23/12/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/ph. John Bompengo

Devant le stade des martyrs le 23/12/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/ph. John Bompengo

Devant le stade des martyrs le 23/12/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/ph. John Bompengo

La police a procèdé à des arrestations dans les quartiers environnant le stade des Martyrs et dispersé les militants de l’UDPS à coup de gaz lacrymogène. La panique s’est emparée des habitants des communes de Kasa-Vubu, Kinshasa et Kalamu.

Un militant poursuivi par la police, a marché sur des fils électriques. Il a été électrocuté et est mort quelques minutes plus tard. Une autre personne blessée par une balle perdue dans la commune de Kalamu est internée dans un centre médical.

A la place victoire dans la commune de Kalamu, un lieu grouillant de monde en temps normal, les activités ont tourné au ralenti. Les magasins d’habillement et même les boutiques de vente des pièces de rechange pour automobile sont restés fermés durant toute la journée.

Cependant un calme relatif a régné dans la partie Ouest de la ville de Kinshasa. Les parents ont envoyé leurs enfants à l’école dans la matinée mais les effectifs n’ont pas atteint leur niveau habituel.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (87)
Ebola (83)
RDC (78)
Elections (72)
élection (61)
FARDC (51)
Beni (44)
Monusco (39)
ADF (32)
Opposition (31)
FCC (30)
Vclub (27)
Léopards (24)
Caf (23)
Linafoot (20)
Mazembe (19)