Beni: des policiers révoltés déclenchent la grève

Des policiers tentent de dégager le passage le 23/12/2011 à Kinshasa, lors d’une manifestation relative à la prestation de serment d’Etienne Tshisekedi. Radio Okapi/ph. John BompengoDes policiers tentent de dégager le passage le 23/12/2011 à Kinshasa, lors d’une manifestation relative à la prestation de serment d’Etienne Tshisekedi. Radio Okapi/ph. John Bompengo

Des policiers tentent de dégager le passage le 23/12/2011 à Kinshasa, lors d’une manifestation relative à la prestation de serment d’Etienne Tshisekedi. Radio Okapi/ph. John Bompengo

Des policiers non mécanisés ont décidé, lundi 26 décembre, de débrayer après avoir lancé le mouvement de réclamation de leur mécanisation et paiement de leur solde, le week-end dernier, à Beni, au Nord-Kivu, affirment des sources locales.

Ces agents de l’ordre de l’Unité de l’Etat-major service chargé de la garde des institutions publiques ont été remplacés à leurs postes par ceux de l’Unité du groupe mobile d’intervention affectés à Beni il y a quelques jours en provenance de Goma.

Le commandant du Groupe mobile d’intervention de la police/Beni affirme que les policiers révoltés ont été seulement désarmés puis relâchés.

«Dans leur mouvement de révolte, ces policiers ne se sont pas attaqués à la population, ni poser des actes de pillage», a expliqué le commandant Gilbert  Muhombo Mulinga.

Selon une source proche du groupe de policiers insurgés ayant requis l’anonymat, ils sont environ 350 policiers non encore mécanisés et impayés depuis 5 ans sur les 500 que compte l’Etat-major de la police de Beni.

Contacté, le patron de la police de Beni s’est réservé de tout commentaire.

Une nouvelle commission serait par ailleurs arrivée à Beni pour statuer sur les cas de ces policiers révoltés. Mais des sources policières ne confirment pas encore cette information.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner